YALLAH-BYE

Ta Vie commence le jour où tu pars.

Rupture symbolique. Rupture absolue. Rompre en tous cas. Quitter le nid familial peut suffire, quand la structure qui a été donnée est solide et saine. C’est à dire flexible. Qui donne la liberté de déconstruire, ajouter, embellir, renforcer. Une forme d’éco-responsabilité éducative en somme.

Bien souvent, l’adulte confond l’abri, qu’il propose naturellement en tant que parent, et la prison. La structure est scellée, figée. Et l’enfant qui veut grandir au-delà des prévisions, au-delà du prévisible, se retrouve vite à l’étroit.

« Geôle de tristesse ».

Read More

SOMMES-NOUS CAPABLES DE CHANGER ?

L’autre jour, en visite chez mon médecin pour un bilan énergétique, je lui confiais comme je peinais à me défaire de vieux schèmes et lui faisais part de mon impatience à concrétiser mes projets. Nous eûmes une discussion fort intéressante au sujet de notre aptitude à changer. Il pensait que nous autres humains ne changions que par «épuisement». Par «épuisement», il entendait que nous nous accommodions de notre condition par confort. «C’est confortable, jusqu’à ce que cela ne le soit plus». Nos ressources épuisées, le changement deviendrait alors inévitable. Vous suivez ? Avant d’être acculés, n’aurions-nous donc aucune raison valable de changer ? Cela ne reviendrait-il pas à dire que notre capacité à apprendre – et à fortiori à changer – ne peut se faire que par l’élimination progressive des erreurs…? L’Errat-Homme est-il en mesure de reconnaître et suivre son intuition ?

Après tout pourquoi changer ses bonnes vieilles habitudes si elles nous font du bien ? Par « faire du bien » j’entends « qui ne nuit pas à notre santé ni à celle des autres ». Alors comptabilisons… combien de vraies bonnes habitudes avons-nous et pratiquons-nous de façon quotidienne, qui soient bénéfiques, justes, voire altruistes ? Peut-être en trouverons nous 3 ? 4 ? Autrement dit, l’essentiel de nos habitudes est nuisible, soit pour nous, soit pour les autres, soit pour nous et les autres. Sommes-nous devenus des Êtres accros au négativisme ou l’avons-nous toujours été ?

Read More